Currently browsing category

Editos

Édito – La fondation du patrimoine

Une courte histoire C’est le 2 juillet 1996 que le président Jacques Chirac a promulgué la loi créant la Fondation du Patrimoine. Sous l’impulsion de son président fondateur, Edouard de Royère, assisté de collaborateurs de grande qualité tels qu’Olivier de Rohan-Chabot ou Marcel Jullian, cette nouvelle institution a d’abord peiné …

Edito – Malgré tout, avec confiance et espoir

Décidément cette année 2020 sera à marquer d’une pierre blanche dans nos annales ou… à oublier au plus tôt. Depuis le printemps nous menons tous une vie particulière entre confinements et déconfinements, nous affrontons des épreuves particulières. Les fêtes de Noël et de fin d’année qui auraient dû s’annoncer joyeuses …

Edito – Merci Anne

Merci Anne.Merci à toute l’équipe. Les confinements se suivent et ne se ressemblent pas tout à fait. Si le deuxième nous a autant surpris que le premier par sa soudaineté, nous sommes mieux préparés à le traverser par notre agilité collective à poursuivre nos actions depuis nos domiciles, à nous …

Edito – Vous avez dit simplifier ?

Il n’est pas certain que vous connaissiez Guillaume Kasbarian… Laissez-moi vous le présenter : ce salarié d’un important groupe de consultants : PMP conseil a travaillé pendant les cinq dernières années précédent 2017 dans cette entreprise qui, entre autres, officie au service de la stratégie industrielle dans le secteur de l’énergie. La …

Edito – Fluctuat nec mergitur

Le dernier Journal du Dimanche écrit que Roselyne Bachelot, notre nouvelle ministre de la Culture est « insubmersible »…Malgré mon ardent désir, je crains, après trois hospitalisations successives et d’autres à venir, de ne pouvoir m’appliquer ce solide adjectif. Fluctuat nec mergitur n’est pour moi aujourd’hui qu’une espérance. Cependant, la circonstance que, …

Edito – La crise sanitaire, un enjeu pour le cadre de vie ?

Autant d’interrogations parmi d’autres que cette pandémie nous donne l’opportunité de saisir. Les acteurs du patrimoine devraient s’exprimer haut et fort ! Ne seraient-ils pas en mesure de faire de nouvelles propositions, dans le contexte actuel, comme ils s’y étaient déjà exercés en 2016 dans La lettre ouverte aux français et à leurs …